skip to main content

AVC et TCC

Qu’est-ce qu’un AVC

Un AVC survient lorsque la circulation du sang jusqu’aux cellules du cerveau est perturbée. Le cerveau est alors endommagé.

Il n’affecte pas toutes les parties du cerveau. C’est pourquoi les personnes auront des comportements différents selon la partie du cerveau qui sera atteinte.

Le type de lésion, la gravité de celle-ci, le temps écoulé depuis l’AVC, la personnalité et les comportements antérieurs vont aussi influencer différemment les personnes atteintes.

Physique

  • Hémiplégie
  • difficultés de coordination et d'équilibre
  • sensibilité de la peau, difficultés à reconnaître les limitations du corps
  • changements à la vie sexuelle (lubrification, inconfort, etc)
 

Cognitif

  • Mémoire : à court terme fréquemment touchée
  • Agnosie : difficulté à reconnaitre des objets familiers
  • Apraxie : difficulté à démarrer un mouvement
  • Aphasie : difficulté dans la capacité de communiquer (trouver des mots) et de comprendre
 

Affectif

  • Instablité émotive
  • Irritabilité
  • Anxiété
  • Changement de personnalité
 

Comportemental

  • Impulsivité
  • Rigidité de pensée
  • Désinhibition
  • Apathie
 

Rappelez-vous : chaque cas est unique.

Les atteintes peuvent être légères, moyennes ou sévères. Les séquelles ne sont pas toutes présentes en même temps chez une même personne.

L’impact sur les couples et les familles est également à considérer. Une période de désorganisation plus ou moins longue survient :

  • évaluation de la capacité à la conduite automobile;
  • perte d’emploi;
  • diminution des revenus;
  • réaménagement des tâches domestiques;
  • modification de logement, du lieu de résidence.

Pour obtenir davantage de renseignements, consultez le site de la Fondation des maladies du coeur du Québec.

Qu’est-ce qu’un TCC

Le TCC (traumatisme cranio-cérébral) se produit lorsqu’une personne a subi une ou plusieurs lésions au cerveau.

Cette atteinte survient à la suite d’un choc brusque à la tête (ex. : accident d’auto, chute, etc…).

Les neurones qui ont été endommagés  provoquent une modification ou une perte  de fonction sur divers plans :

Physique

  • Paralysie
  • Fatigabilité
  • Difficultés d'élocution
  • Difficultés sensorielles
  • Équilibre
 

Cognitif

  • Mémoire
  • Concentration
  • Compréhension
 

Affectif

  • Variation d'humeur
  • Anxiété, baisse de l'auto-critique
  • Changement de personnalité
 

Comportemental

  • Impulsivité
  • Désinhibition
  • Agressivité
  • Apathie
 

Ces différentes conséquences amènent souvent des difficultés au niveau de l’intégration familiale, sociale, scolaire et professionnelle.

Les impacts sont différents d’une personne à l’autre.

Pour obtenir davantage de renseignements, consultez le site de la Société de l’Assurance automobile du Québec (SAAQ).